My first Aussie family 2/2 : bilan de mon expérience HelpX

J’ai été enchanté par cette 1ère expérience de HelpX sur de nombreux points, mais aussi un peu déçue par certains … Voici mon bilan, si cela peut vous aider à faire votre choix pour vous lancer à votre tour !


1) Vivre l’Aussie lifetsyle au quotidien
Pour ce qui est d’être en immersion, c’est à dire réellement impliquée dans le quotidien d’une famille Australienne, pari réussi !
Le soir de mon arrivée, nous sommes allés au Christmas Market de Newcastle, manger des nachos en écoutant un orchestre et une chorale reprenant des chants de Noël. Ces moments sont simples mais précieux car vous créez de suite une relation privilegiée avec votre host family. Et ce genre de visite reflète au maximum l’Aussie way of life, ce n’est pas la plage bondé de Bondi à Sydney !!
Lors d’une après-midi off, nous sommes allés au musée d’Art de Maitland avec Mickëlla et Elian.

Lors d’une épopée un peu « éprouvante », j’ai découvert Maitland. On peut être un peu épique lorsque tu as parcouru environ 10km pendant 4h sous un soleil de plomb, pour trouver un seul magasin ouvert …

J’ai également eu la chance d’avoir un aperçu du bush, lorsque Emilie m’a emmené dans la maison de son Papa, Phil, proche de Laguna Beach. Clairement, tu sais que tu arrives dans le bush quand tu as besoin de ta voiture pour aller chercher ton courrier … Et que tu conduis pendant 10 bonnes minutes !

2) Un HelpX avec des enfants
Le fait d’être éduc’ doit sans doute beaucoup jouer dans cet opinion, mais j’ai vraiment adoré les instants partagés avec my two Aussie mates ! Avant tout parce que nos niveaux d’Anglais étaient proches … Mais aussi car ils m’ont appris des blagues, des chansons, des mots d’enfants, etc. Même quand tu ne comprends pas tout (voir rien les 1ers jours … faut bien se le dire !), ça n’empêche pas de jouer, de les regarder faire des bêtises (et de rire), de piquer une tête dans la piscine : bref, d’être bien tous les 3 !

3) Immersion linguistique
Je revois encore Willow qui m’a accueillie avec un grand « Bonjour, comment ça va ? » (et un accent trop cute). Des choses aussi simples que de traduire des livres de littérature enfantine français, en anglais, de participer au lecture du soir des enfants (en anglais pour le coup), de donner quelques « cours » de français, vous feront perfectionner votre anglais et vite ! Tout simplement parce que vous n’avez pas le choix … ^^

4) L’esprit HelpX : on l’a ou pas
Grosse déception en revanche concernant l’essence même du projet : le partage ! J’ai vite appris à connaître Emilie, qui est et a été gentille avec moi mais pas du tout chaleureuse en revanche … Etant très peu présente en plus, cela a été difficile de créer un lien et d’être à l’aise. Je ne la blâme pas car son annonce était explicite : le boulot d’helper se ferait seul et il fallait être autonome. Ok. En revanche, nous n’avons pas eu énormément d’échanges au sujet de la culture, des traditions, du mode de vie. Dur dur de discuter avec quelqu’un qui n’est pas bavard, dans une autre langue en plus ! Etant déjà convaincu par le HelpX, cela n’a heureusement pas un seul instant remis en cause mon intérêt pour ce dernier. Cependant, ce que je n’imaginais pas c’est que forcément à 17000km de chez soi, tout prend une autre ampleur … Se sentir isolé, pas franchement écouté, sans réussir à créer un lien avec son hôtesse et avec l’impression d’être « coincé » : ça met vraiment un gros coup au moral ! Et comme bon nombre de backpackers, quand tu as un coup de blues (au lieu de passer vite à autre chose, comme tu fais d’habitude) et ben tu remets tout en cause ! Un voyage au long cours n’est pas toujours tout beau tout rose et je préfère être honnête. Bien entendu, avec le recul, je ne regrette rien et referais exactement la même chose ! Pour conclure : Emilie ne m’a même pas dit au revoirCan you believe it ?!

5) Se faire un réseau grâce au HelpX
Et paradoxalement, mon hôtesse a été enchanté de ma venue (elle a réussi à très bien le cacher pendant 9 jours en tous cas ^^) et m’a proposé de travailler pour elle … Dernier avantage du HelpX ! Emilie m’a effectivement proposé d’être demi-pair : s’occuper des enfants très peu d’heures/semaine (les emmener à l’école + les récupérer) en échange du gîte et du couvert. Mes heures supp’ seraient payées 13$/h, si je m’occupe notamment de peindre les autres pièces de la maison … Elle m’a également gentiment trouvé un 2ème boulot à côté, toujours auprès d’enfants. Ce serait pour 2 mois, à partir de Février. Je n’ai pas encore donné ma réponse et ne sais clairement pas où je serais ni ce que j’aurais envie de faire d’ici là … We’ll see !

DSC_0345
Noël en été dans le New South Wales

4 réflexions sur “My first Aussie family 2/2 : bilan de mon expérience HelpX

  1. Les lyonnais

    Ne te désole pas Marina ! Comme tu le dis, Émilie avait surtout besoin de quelqu’un pour la seconder ce que tu as super bien fait mais elle n’a pas cet esprit du HelpX. Elle avait besoin d’une fille au pair. Et d’autre part , ce n’est peut être pas sa nature de communiquer car elle n’a peut être jamais su ! Si tu dois retravailler pour elle, n’hésite pas à lui en parler 😉
    Continue ta route et tu vas trouver d’autres familles plus attentives !
    J’apprécie énormément de te lire , donc bonne route et dis toi que nous tous qui te lisons, nous t’ecoutons et nous pouvons tous te dire : courage , le meilleur est à venir.
    Gros bisous des lyonnais

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci, c’est adorable !! Trop gentil 🙂 Je ne suis pas encore au niveau de blog que j’aimerais/j’espère atteindre mais il faut bien commencer … L’avantage c’est qu’on ne peut que s’amèliorer !
      Oui, heureusement qu’il faut beaucoup plus pour me décourager hihi. Effectivement, lorsque j’ai rencontré le père d’Emilie, j’ai bien vu que le côté chaleureux n’était pas une histoire de famille ^^ La famille dans laquelle je suis actuellement c’est l’exact opposé : je suis leur fille adoptive ! Vivement que je prenne le temps d’écrire à ce sujet …
      A bientôt pour de nouvelles aventures !
      Gros bisous
      Marina

      J'aime

  2. les plaisanciers

    Super on suit ton blog avec interet.La bricole on connait peinture carrelage mecanique …etc.Si tu as une galere,on aura peut etre la reponse hesites pas.On te fait de gros gros bizous.Catherine+Bruno (les vioques de Maou)####

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup de suivre mes aventures, c’est adorable !
      Je ne vais pas tarder à acheter une voiture pour partir en road-trip et si celle-ci n’est pas déjà équipée, je devrais faire les installations moi-même … Donc serais  volontiers preneuse de conseils !
      A bientôt, bisous à vous et Maou 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s