Tiki Guesthouse review à Kampot

En arrivant à l’hostel Tiki Guesthouse (réservé via Booking), le gérant nous annonce qu’il y a du avoir un problème car la chambre qui nous était réservé a déjà été attribué, plus tôt dans l’après-midi. Et désormais, c’est complet bien sûr. Nous avions choisi cet établissement car tenu par un expatrié français et promettant de savoureuses galettes bretonnes. Bien mal nous en a pris.

Mais pas de problème nous dit-on, nous pouvons poser nos sacs et prendre une douche en attendant une solution. Pour la gêne occasionnée, on nous promet même des bières gratuites au bar tiens. Tel Jésus transformant l’eau en vin, le barman modifie nos free beer en soft payant. Soit. Après plusieurs heures, nous commençons (légèrement) à nous agacer. Doit-on réserver ailleurs ou une solution a t’elle été trouvée ?

Ni une ni deux, le gérant prend son trousseau de clés, cherche pendant de longues minutes la bonne et nous invite à faire comme lui : virer les affaires de l’occupant de la chambre pardi ! Action, réaction (et manque de réflexion). Evidemment, le voyageur en question toque à notre porte quelques minutes plus tard pour nous dire deux mots. Ah ben nan même pas, il vient seulement vérifier s’il ne reste pas des affaires à lui dans sa chambre en fait … Nous apprendrons par la suite que ce pauvre voyageur a du reprendre son scooter pour chercher un autre établissement au beau milieu de la soirée. Gêne 2000.

Après une bonne soirée en ville, nous rentrons sans surprise nous coucher. Le gérant nous informe qu’un concert est prévu ce soir et qu’il y aura sans doute « un peu de bruit » (*ellipse*pléonasme*). Sans savoir que nous allons en fait profiter du concert beaucoup plus que prévu, nous sirotons nos cocktails (toujours pas gratuits, décidément) en écoutant la musique.

En rentrant dans notre chambre, nous découvrons qu’un élément du mobilier généralement essentiel est ici manquant : quelque chose comme les fenêtres. Notre chambre donnant sur le bar, je ne vous fait pas de dessin.

Je suis honnête et ne peux même pas vous dire que j’ai passé une nuit horrible car j’ai le sommeil lourd et j’ai dormi, comme à mon habitude, comme un bébé. En revanche, il n’en a pas été de même pour mes deux acolytes, au vu de leurs têtes lorsque je leur demande naïvement « bien dormi les copains ? ».

Nous remballons nos affaires et écourtons notre séjour manu militari. Le gérant nous accueille avec un grand smile, alors que nous faisons la liste de ce qui ne va pas bien dans son business et dans sa tête depuis hier soir.

-Oh bah non les p’tits loups, vous allez pas partir comme ça quand même …

-Allez, on vous offre les bières

[il est 8h du matin]

-Vous allez nous mettre un gentil commentaire quand même ?

-Vous voulez de la drogue les p’tits loups ?

[il est toujours 8h du matin]

Alors oui certes, on aurait pu prendre une trace et se taper dans le dos comme de bons vieux copains mais en fait non.

Tiki Guest House : un article entier sur un blog, c’est mieux qu’un gentil commentaire non ?

Edit : j’ai écrit cet article plus de 5 mois après notre passage et sachez que désormais, cette bonne auberge est fermé.

Les rageux diront le karma.

20171117_091309-1

5 réflexions sur “Tiki Guesthouse review à Kampot

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant et bien construit. Je reviendrai. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    J'aime

    1. Merci beaucoup Angelilie d’avoir pris le temps de laisser un commentaire 😉 Cela fait toujours plaisir !
      N’hésites pas à t’abonner afin de recevoir une notification à chaque nouvel article. Et vu mon rythme de publication, tu ne risques pas d’être spammée ^^

      Sans problème pour aller jeter un œil sur ton blog.

      Bonne continuation et encore merci,

      A bientôt

      J'aime

    1. Merci !! J’ai moi-même ri en l’écrivant 😉

      C’était tellement à peine croyable que plus drôle qu’énervant au final … Même si j’étais quand même désolée pour Emelyne et Aurélien qui eux ont passé une sale nuit !

      Je ne comprends pas bien comment ce business a fait pour ouvrir en fait ?! Super l’image des Français expat’ en tous cas …

      J'aime

  2. Ping : Bokor Hill et soirée traditionnelle khmère à Kampot – BELLE EST LA ROUTE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s