3 semaines de road trip en Tasmanie à 2

Quelle idée étrange que de visiter l’île, d’une île … Et pourtant, à environ 400 kilomètres du continent, la Tasmanie est bel et bien le 7ème état de l’Australie. Abritant de nombreuses espèces endémiques (la plus connue étant le fameux diable de Tasmanie) ainsi que quantités de montagnes, lacs, cascades et kilomètres de randonnée à travers les forêts ; la Tasmanie regorge de possibilité et est, à mon sens, un must do durant votre WHV down under.

Si vous avez déjà sillonné l’Australie, la Tasmanie va vous réconcilier avec les distances ! En effet, en à peine quelques heures de route, vous pouvez aussi bien être face à un lac de montagne, que sur une plage paradisiaque. Durant les neuf heures de traversée en ferry qui séparent Melbourne de Devonport, vous aurez cette impression de bout du monde, qui ne fera que s’accentuer, tout particulièrement si vous faites le choix d’un road trip de l’Est vers l’Ouest.

L’île est certes petite mais vaste, avec une diversité de paysage importante. Ces derniers vous feront peut-être penser aux fjord islandais ou encore aux montagnes de Nouvelle-Zélande. La météo peut-être très changeante et je ne saurais que vous conseiller de vous y rendre de décembre à mars (soit l’été), afin de pouvoir profiter au maximum. Quoiqu’il en soit, j’ai passé les nuits les plus froides de ma vie ici !

Disclaimer : pour la 1ère fois depuis 2 ans de voyage, j’ai partagé mon road trip … D’où l’utilisation du « nous », « on » qui m’est d’habitude si peu familière !

  • Au Nord : Devonport & Launceston

La réserve de Cataract Gorge permet une bonne entrée en matière si vous souhaitez combiner randonnée accessible et détente. En effet, celle-ci rassemble différents sentiers ainsi qu’une piscine (gratuite), des barbecues et une douche chaude. On est proche du must du confort pour un backpacker !

DSC_0642.JPG

En choisissant le Zig Zag track, vous arriverez jusqu’au barrage Power Station Duck Reach tout en traversant un pont suspendu.

DSC_0629.JPG

  • Sur la côte Est : Mount William NP, Bay of Fires, Bicheno
DSC_0663.JPG
Free camp proche de Mt William NP

Les environs du Mount William sont très sauvages avec de bonnes possibilités de free camp. Soyez attentifs, roulez au pas et vous croiserez à coup sûr des wombats, pademelons, des echnidas ou encore des wallabies. Attention !! Vous risquerez fort de vous sentir seul.e.s au monde et d’avoir beaucoup de mal à vous bouger pour visiter les alentours ensuite …

DSC_0643

 

A Eddystone Lightouse, se situe le début de la région de Bay of Fires, qui s’étend jusqu’à Bicheno, 130 kilomètres plus au Sud.

DSC_0655

Bay of Fires est connu pour ses rochers couleurs orangés, du à la présence d’un lichen. Bien que l’eau soit glaciale, les plages de sables fins et blancs sont sublimes.

DSC_0660.JPG

IMG20181212172729.jpg

 

Bicheno est un charmant village de pêcheurs, connu également pour ses pingouins qui circulent dans les parcs à la nuit tombée. De nombreux fish & chips de différentes gammes de prix se situent en ville : nous nous sommes régalés au Lobster Shack !

J’ai eu l’immense déception de zapper le Freycinet NP, à cause d’une météo capricieuse (=  pluie diluvienne accompagnée d’épais brouillard …).

 

  • Au Sud : Port Arthur, Tasman Peninsula, Hobart & le Mount Wellington

Difficile de faire un classement tant j’ai aimé la Tasmanie mais le Sud de l’île fait clairement parti de mon top 3.

IMG20181213193100.jpg

Port Arthur est le site d’un ancien pénitencier ayant accueilli des bagnards (convict) de 1830 à 1853. Moi qui adore les ghost town et l’urbex, j’ai été un peu déçue de voir qu’il faisait désormais partie d’un site touristique payant. Si vous ne souhaitez pas débourser les 39$ d’entrée, vous pourrez tout de même admirer une vue d’ensemble depuis le parking.

Sinon, à vous l’ambiance mystérieuse de ce lieu ! J’ai eu la chance de le visiter au coucher du soleil, peu de temps avant la fermeture. Et croyez-moi, se retrouver complètement solo au sein de ces grandes bâtisses d’époque vous fera un petit quelque chose ! Situé au bord de l’eau, on imagine aisément les bagnards se faire débarquer avant de rejoindre leurs minuscules cellules … En lisant les descriptions, vous découvrirez également que leur motif d’incarcération (pour des peines à perpétuité …) fait froid dans le dos : « a volé du pain pour son enfant », « a dérobé un pantalon chez le tailleur » !

La vue du côté des Remarquable Cave est démente : au coucher du soleil, avec des formations rocheuses qui ressemblent à des orgues, nous sommes carrément revenu le lendemain pour admirer cette vue de jour et découvrir ainsi la spécialité amusante de cette grotte …

IMG20181213203203.jpg

 

IMG20181214104336.jpg

Hobart est une capitale sympathique, le quartier de Battery Point mérite le détour pour son architecture britannique des années 1800 et le Salamanca Market vous permettra de déguster les produits locaux (miel, fudge, artisanat). Si par chance le temps est dégagé, profitez-en pour gravir le Mount Wellington. L’ascension se fait en voiture, libre à vous d’aller ensuite tenter les différentes randonnées pour avoir une vue magnifique sur la ville et les alentours.

DSC_0748.JPG

Tasman Peninsula est un circuit vous permettant de vous arrêter à divers points d’intérêts tels que Devil’s Kitchen, the Blow Hole, Tasman Arch. Ces formations rocheuses sont intéressantes à découvrir mais de part sa facilité d’accès, ce circuit est très fréquenté des touristes.

  • A l’Ouest : Mount Field NP, Gordon Dam, Strahan

IMG20181218113937.jpg

Si vous visitez la Tas’ en hiver (malheureux !!) vous aurez probablement l’occasion de faire du ski au Mount Field National Park. Je n’ai pu en avoir qu’un très léger aperçu, en raison de pluie torrentielles.  Néanmoins, la flore est hallucinante de couleurs et de diversité et j’ai tout de même beaucoup apprécié cette courte marche dans une ambiance toute particulière … Le sentier de Tall Trees ainsi que les Russells Falls vous changeront complètement d’atmosphère.

received_198377074450118.jpeg

DSC_0758.JPG
Russell Falls

Le spot de Gordon Dam est un barrage impressionnant de 103 mètres de hauteur. La route qui y mène est sublime, avec des chaînes de montagnes des deux côtés. Si vous faites le choix d’y grimper, vous découvrirez alors la côte découpé ainsi que les différents lacs de montagne. Il y a également un free camp aménagé (cuisine, barbecues, WC, eau non potable) au bord d’un lac.

IMG20181219134116.jpg

 

DSC_0771.JPG
Gordon Dam
IMG20181218205230.jpg
Ted’s beach free camp
  • Au centre : Lake Saint-Clair & Cradle Mountain NP

Pour cause de mauvais temps (encore !), je n’ai sans doute pas profité du parc national de Lake St Clair comme il se doit … Cependant, les courtes marches (Watersmeet, Platypus Bay, Tabalti) que j’ai réussi à faire au pas de course, entre deux averses, valent toutes le coup. Ce lieu accueille également de nombreux randonneurs venu des 4 coins du monde pour marcher sur le fameux Overland Track, de 65 kilomètres à travers le bush.

DSC_0807.JPG

Nous avons terminé cette boucle en apothéose, par l’ascension du Mont Cradle. Je ne savais absolument pas à quoi m’attendre avant d’effectuer cette randonnée et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle est assez intense, voire dangereuse ! Si vous avez déjà expérimenté les safety rules (inexistantes) de l’Australie, vous ne serez pas trop choqué. Cette ascension se termine clairement en escalade à mains nus, mais vous serez récompensé par une vue époustouflante à 360 degrés. M-a-g-i-s-t-r-a-l.

DSC_0840.JPG

Toutes les randonnées valent clairement le coup, le plus difficile sera de choisir ! Vous pouvez observer des wombats vers Rony Creek (niveau facile) ou encore admirer les superbes Dove Lake et Crater Lake.

Astuce : nous sommes restés 2 jours à randonner dans ce parc et avons pu dormir dans la Kitchen Hut qui est un refuge de montagne, situé juste au-dessous de Cradle Mountain. Un second refuge (Scout Hut) existe du côté de Crater Lake. Il a fait 3 degrés cette nuit là et nous avons partagé un duvet à 2 (avec mes 6 couches de vêtements sur moi bien entendu). Couvrez-vous bien !!

IMG20181222202423.jpg
The Kitchen Hut

Léger bémol : Cradle Mountain étant clairement la star de la Tasmanie, son Visitor Center a des airs de Disneyland pour touristes où il vous faudra payer pour remplir votre gourde …

  • Au Nord Ouest : Burnie, Rocky Cape, Stanley

Nous avons passé le Réveillon dans un AirbnB à Burnie, ce qui nous a donné l’occasion de découvrir cette ville agréable, entre campagne et plage.

Pour cause de ferry imminent, nous avons un peu speedé la découverte de Rocky Cape NP mais avons tout de même pu observer quelques grottes dans la roche, utilisées par les Aborigènes pour se réunir et se mettre à l’abris.

L’ascension de The Nut, la grande colline qui surplombe Stanley vous donnera l’occasion d’admirer à 360° degrés autour de vous, tout au Nord de l’île. Et, si vous terminez votre trip par ici, de vous remémorer les bons moments en Tasmanie !

DSC_0848.JPG


EN PRATIQUE

Ferry : si vous souhaitez être calé dans un endroit confortable, avec des prises et des coussins, direction le coin library du ferry, avec ses banquettes moelleuses !

Budget : nous avons dépensé une moyenne de 29$/jour/personne, soit 622$ chacun ; en tenant compte que nous nous sommes fait plaisir avec quelques restaurants et autres bières fraîches ! Niveau essence, cela a représenté 324$ de frais (chacun).

Douche : la Tasmanie est très bien pourvu en free camp, mais parfois, il faudra vous contenter de douche froide de bord de plage … Si les températures (et votre courage) ne le permettent pas, n’hésitez pas à toquer aux portes des auberges de jeunesse en ville ou bien des caravan park, pour leur demander l’autorisation avec votre plus grand sourire (attention, ça ne marche pas à tous les coups !)

4WD : il est tout à fait possible de parcourir la Tasmanie sans, néanmoins, vous serez moins limité dans les choix des free camp notamment, si vous en possédez un.

IMG20181214133839.jpg

Vous l’aurez compris, la Tasmanie a été mon coup de coeur de 2018 et je vous invite vivement à aller la découvrir ! Amateur de randonnée et d’outdoor, vous allez vous régaler …

 

 

 

8 réflexions sur “3 semaines de road trip en Tasmanie à 2

  1. Ping : Bilan 2018 : petites et grosses galères, heureux imprévus – BELLE EST LA ROUTE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s