J’ai testé pour vous : faire du HelpX dans un centre de méditation

Ce que j’aime avec le HelpX, c’est qu’il vous permet d’expérimenter tout un tas de chose que vous n’auriez sans doute pas fait dans un autre contexte.

Cela a été mon cas ! Jamais je n’aurais osé me rendre à une session de méditation et encore moins m’inscrire pour une retraite méditative … Et pourtant, cela m’intéresse mais les rares fois où j’ai essayé, j’avais énormément de mal à me concentrer. De plus, j’avais également du mal à garder mon sérieux, avec certaines approches pseudo spirituelles dans lesquelles je ne me retrouvais absolument pas !

J’ai donc eu le plaisir d’expérimenter un séjour chez Balanced Living Centre, en Nouvelle-Zélande, pour combiner HelpX et découverte de la méditation.

DSC_0325.JPG

Situé en grande banlieue d’Auckland (à 15km du CBD), ce centre est niché au cœur des montagnes, dans un décor verdoyant sublime. La localisation en elle-même suffit à vous apaiser, avec la terrasse ouverte sur un jardin fleuri, au potager entretenu. Le village le plus proche se nomme Titirangi, connu pour être « the chicken town » : eh oui, ici en plus de laissez les écoliers passer aux passages piétons, vous roulerez au pas pour admirer les poules et coqs aux plumages flamboyant qui déambulent dans la ville.

  • Mais en fait, comment on fait pour méditer ?

Rien de plus simple, pour s’accorder un rendez-vous en tête à tête avec soi-même. Trouvez-vous un endroit calme (j’ai essayé dans des dortoirs de backpack’ et ça fonctionne beaucoup moins bien !), asseyez-vous en tailleur ou dans une position confortable et fermez les yeux. Ensuite ? Le but est de tenter de faire le vide. Bien plus simple à dire qu’à faire, je vous l’accorde ! Vous pouvez « scanner » votre corps, en commençant des orteils jusqu’au sommet de votre crâne, vous concentrez sur votre respiration, sans la forcer et accueillir vos pensées en les repoussant gentiment pour plus tard.

Il existe pléthores d’applications ainsi que de vidéos Youtube qui peuvent également vous accompagner lors des premières séances. Le but étant de trouver ce qui fait sens, pour vous. Pas de panique, rien ne sert de commencer par des séances d’une heure si vous n’avez jamais pratiqué ! 5 à 10 minutes correctement réalisées sont bien plus efficaces que 30 durant lesquelles vous pensez à la liste de vos courses 😉

DSC_0324

  • Quelles missions ai-je eu ?

Nous avions convenu avec mon hôtesse que les missions seraient simples : jardinage,  cuisine, entretien de la maison et préparation des chambres (car ce lieu de retraite est aussi un AirBnb). Je travaillais généralement 3h-4h par jour, le matin, avec une pause cup of tea. Je préparais ensuite le lunch vers 12h30 puis le dîner vers 18h.

DSC_0330.JPG
Veggie garden
  • La routine de méditation

Le vif du sujet ! J’ai attaqué directement en totale immersion avec une méditation de 1h15 le premier soir … Ayant déjà du mal à rester assise sans rien faire devant un film, j’ai été la première étonnée !

Le matin, nous nous retrouvions pour effectuer un court exercice de respiration, avant de démarrer. Bien qu’il n’y avait pas d’obligation de silence, j’ai observé que mon hôtesse ne parlait pas vraiment avant ce meeting.

Avant le lunch, nous nous retrouvions en salle de méditation pour une séance d’environ 15-30 minutes.

J’ajoute que mon hôtesse récitait un blessing (une bénédiction) avant de manger. J’y reviendrais plus amplement dans un dernier point mais j’ajoute ceci dans la routine de méditation car il fait clairement parti de la vie de la propriétaire.

Enfin, à 20h30, nous nous retrouvions dehors, pour des exercices de quelques minutes à mi chemin entre du taï-chi-chuan et du yoga. Nous finissions la journée par une session de méditation divisée en 2 temps. 30 à 45min de méditation puis mon hôtesse récitait une wind prayer, différente chaque soir. Ensuite, nous ré-enchaînions sur 10 à 20min de méditation.

DSC_0322

  • Mon retour d’expérience

J’ai été ravie d’être en immersion dans ce mode de vie, pour voir et ressentir ce qui me plaisait ou non.

J’ai eu beaucoup de mal avec la rigueur de cette routine et son côté répétitif. Je me lasse très vite et les exercices du soir ont par exemple vite perdu de leurs intérêts pour moi. Les horaires imposés m’ont également un peu dérangé. Et oui, dès lors que je me sens « forcée » à faire quelque chose, j’y mets tout de suite beaucoup moins d’entrain !

D’autre part, j’ai clairement eu du mal avec le blessing. Car si la proprio se chargeait de celui du midi, elle m’a fait comprendre que c’était la personne qui préparait le dîner qui devait énoncer le bénédicité … Ayant grandi dans une famille athée et laïque, je me suis rendu compte que le chemin de la spiritualité été encore bien trop flou pour que ce genre de « prière » ait du sens pour moi ! Si mon hôtesse utilisait les termes de « spirit » en finissant par « amen » il a été bien évidemment impossible pour ma part d’en faire autant … Il était précisé que ce courant de méditation n’était relié à aucun mouvement religieux de quelque sorte, donc cet aspect a été le seul réel point négatif me concernant. Tout simplement car ça ne faisait aucun écho en moi.

Au sujet des aspects positifs, je dois reconnaître que le calme ambiant a été vraiment bénéfique. Les exercices réguliers de respiration m’ont permis de me rendre compte à quel point nous respirions très mal au quotidien (c’est pourtant un comble !) et comment 30 secondes de respiration lente et profonde peuvent vous permettre de vous recentrer très facilement.

La séance de méditation du midi était, de loin, ma préféré ! Il était très agréable de « couper » la journée grâce à cela. Celle du soir était malheureusement trop tôt pour mon rythme personnel mais les bénéfices sur le sommeil s’en sont tout de même ressenti.

DSC_0332.JPG

Ce HelpX s’est terminé en house sitting car j’ai eu le plaisir d’avoir le centre pour moi toute seule. De ce fait, j’ai eu l’occasion de créer ma routine idéale : des méditations du midi et du soir plus tardives, adieu le blessing et des exercices du soir remplacés par de bonnes séances de yoga. Le tout, sans obligation : si je n’avais pas envie de faire une session de 30min de méditation, je l’a raccourcissait tout simplement.

 

Si vous souhaitez en savoir plus au sujet de la méditation, je vous renvoi vers ce chouette article des Nomad Sitters (en house sitting autour de l’Australie depuis bientôt 2 ans) : au sujet d’un retour d’expérience d’une silent retreat !

J’espère que ce retour d’expérience vous a plu, n’hésitez pas à partager le vôtre ou bien des anecdotes à ce sujet !

 

3 réflexions sur “J’ai testé pour vous : faire du HelpX dans un centre de méditation

  1. Ping : Le house sitting ou comment prendre le temps de voyager, sans (trop) dépenser – BELLE EST LA ROUTE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s