2/4 : Carnet de voyage en Polynésie – visiter Tahiti

J’espère que vous êtes désormais amoureux.ses de Tahiti comme je le suis !

L’île de 1000 kilomètres carré regorge de possibilités ; que vous ayez envie de vous prélasser, de prendre de la hauteur pour admirer le lagon depuis les montagnes ou bien de barboter dans l’eau chaude et translucide : Tahiti saura vous conquérir !

  • Les plages de Tahiti : chaleur et cocotiers

DSC_0481

 

La pointe Vénus

La plage de la pointe Vénus est une plage de sable volcanique. Le contraste entre le sable noir et la montagne verdoyante est sublime. Attention au courant qui peut être parfois fort dans certaines zones ! Courez jusqu’à l’océan pour ne pas vous brûler la plante des pieds, vous y rentrerez comme dans un bain …

DSC_0479.JPG
On a rainy day

PK18

Mon coup de cœur ! De son vrai nom Vaiva, PK 18 (surnom donné en raison du kilométrage qui la sépare de Papeete) est incontournable si vous êtes amateurs.trices de snorkelling ! La faune et la flore y sont clairement hallucinante de beauté et de diversité. Vous croiserez de nombreux poissons cochers, des coraux de toutes les couleurs et même des tortues ou raies si vous êtes chanceux.ses !

Il existe peu de dangers dans l’eau (contrairement à l’Australie !) mais méfiez-vous tout de même des rori (concombres de mer) ainsi que des murènes … En revanche, n’ayez crainte si vous croisez des requins pointes noires : ils sont inoffensifs.

N’hésitez pas à me faire vos retours sur les autres plages de Tahiti, comme celle de La Fayette par exemple, que je n’ai pas eu l’occasion de découvrir !

  • La flore tropicale

DSC_0503.JPG

Le Jardin Botanique

Si la flore est exceptionnelle à Tahiti, elle est également menacée … De nombreuses raisons mettent en danger les espèces endémiques de l’île. Visiter le Jardin Botanique vous permettra de découvrir bon nombre d’entre elles, tout en sensibilisant à l’importance de la protection de cet environnement unique.

DSC_0504.JPG

NB : ma sœur est actuellement volontaire pour Manu Sop, association locale (Tahiti/Moorea) qui lutte notamment contre l’invasion de certaines espèces végétales importées (comme le muconia par exemple).

  • Les endroits naturels et insolites

Les 3 cascades

Une rapide marche vous emmène au pied des sublimes 3 cascades. Celles-ci se suffisent à elles-mêmes, néanmoins, la flore tropicale sombre et épaisse qui protège le lieu est tout autant fascinante. Malheureusement, des travaux de réaménagement ainsi qu’une météo pluvieuse m’ont empêchée de randonner aux alentours.

Si vous souhaitez connaître la légende qui se cache derrière ce site impressionnant, c’est par ici.

Les grottes de Ma’ara

Un sentier vous mènera directement devant la grotte principale, l’endroit idéal pour se rafraîchir les pieds dans le lac bien frais !

DSC_0493.JPG

Le trou du souffleur

C’est une des attractions bien connu de Tahiti. Après avoir découvert quantité de blowhole en Australie, il me tardait réellement de découvrir celui-ci. Je vous laisse la surprise de cette visite …

  • Pour randonner : tenter une ascension de 1440 mètres !

DSC_0604.JPG

Le Mont Marau

Tahiti s’explore en mer, sur terre et presque dans les airs si vous tentez l’ascension du Mon Marau. Culminant à 1440 mètres de hauteur, cette randonnée vous permettra de d’avoir des points de vue sublimes sur la vallée des Orangers ainsi que sur le lagon bien entendu.

La randonnée n’est pas toujours extrêmement bien balisée mais la présence d’un guide n’est pour autant pas nécessaire. Le départ peut s’effectuer depuis différents lotissements. J’ai pour ma part choisi de me rendre à Miri, vers Punaauia.

Prévoyez une bonne demi journée pour cette randonnée, afin d’en profiter pleinement. Elle n’est pas spécialement difficile (je l’ai faite en compagnie d’un ado de 12 ans !) mais une condition physique correcte est idéale.

Se perdre dans les lotissements

DSC_0531.JPG

Si vous êtes véhiculés, il est fort agréable d’aller se promener et se perdre en haut de certains lotissements. Vous aurez une vue imprenable sur l’île et le lagon, pour le coucher du soleil par exemple. J’ai vécu du côté de la résidence du Lotus et j’aurais pu clairement rester des heures à admirer Moorea sous les tipaniers du bord de route …

DSC_0497.JPG

  • Se faire plaisir

Prendre un verre au Tiki Bar

IMG20190409125844
Manuia !

 

 

Si comme moi, vous n’avez pas le budget pour réserver une nuit dans un « bungalow » au Sofitel ou à l’Intercontinental, il existe des solutions pour se faire plaisir quand même, sans devoir vendre un rein …

La plupart des hôtels dispose d’un bar qui vous donnera donc accès au lieu, ainsi qu’à la piscine voir même à l’accès privé de la plage lorsqu’il y en a un. A vous les bons cocktails dans un cadre idyllique ! Ne loupez pas l’happy hour du Tiki Bar de l’Intercontinental (tous les jours de 16h30 à 17h30), vraiment très intéressant !

 

 

 

 

Flâner au marché de Papeete

J’ai clairement une passion pour les marchés. Que ce soit dans le quartier bobo de Shoreditch à Londres, sous la chaleur écrasante à Darwin ou encore le marché bio d’Auckland, j’ai une affection toute particulière pour ces ambiances. Sans vous spoiler, celui de Papeete m’a donné, à lui tout seul, l’envie de vivre là-bas pour quelques mois … J’aime observer les gens faire leurs courses, choisissant avec soin quels poissons vont-ils cuisiner ce midi, quels avocats sont prêts à être consommés le jour-même. Alors achetez une noix de coco, prenez même votre petit-déjeuner sur place avant de déambuler dans les allées.

Les bananes séchées des Marquises, le pain coco, les firi-firi, les avocats XXL, les fehi (bananes légèrement sucrées que l’on déguste en plat), le uru (« pomme de terre » locale) ou encore le pamplemousse des Marquises sont à tester de toute urgence !! Vous m’en direz des nouvelles …

Manger aux roulottes sur la place Vai’ete

Les roulottes font vraiment partie intégrante de la gastronomie à Tahiti ! Il y en a pour tous les goûts : largement influencée par la cuisine chinoise, française et américaine, ces stands de street food proposent de copieux plats pour pas chers. La place Vai’ete vous permettra ensuite d’aller faire une balade (digestive) le long du port de Papeete.

IMG20190408203700
Retrouvailles au bout du monde avec ma sœur

Je suis vraiment sans nuances pour cette série d’articles car j’ai vraiment tout aimé à Tahiti … Ce que je ne savais pas, c’est qu’il existait un paradis à côté du paradis, j’ai nommé Moorea, à moins de 30 kilomètre de là ! Je vous emmène ?!

1/4 Carnet de voyage en Polynésie – arrivée à Tahiti

3/4 Carnet de voyage en Polynésie – une journée sur l’île de Moorea

4/4 Carnet de voyage en Polynésie – découvrir l’atoll de Rangiroa

3 réflexions sur “2/4 : Carnet de voyage en Polynésie – visiter Tahiti

  1. Ping : 1/4 : Carnet de voyage en Polynésie – Arrivée à Tahiti – BELLE EST LA ROUTE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s